A VERTICAL GRAVEYARD Paris, France
Concours international 2009

Maitre d'ouvrage: SKYSCRAPER Evolo Llc, New-York
Maitrise d'œuvre : Tudor Zamfirescu-Zega architecte
Programme: Sur le thème du gratte-ciel une proposition pour un cimetière urbain
Coût des travaux: Non défini

Le concours Skyscraper a pour thème le gratte-ciel, le site et le programme sont laissés libres au choix du candidat.La réflexion sur les gratte-ciels dans les métropoles m’a amené à la problématique des lieux de culte. Avec l’extension de ses limites en 1860, Paris intègre consécutivement quatorze cimetières dans son enceinte. Six nouveaux cimetières sont construits aux limites de la ville. Aujourd’hui Paris a opté pour une incorporation de ces lieux dans ses espaces urbains.
L’image du projet prend pour référence les jardins suspendus de Babylone. Mon projet se situe dans la métropole parisienne et propose un lieu de repos et de promenade dans le ciel. C ’est
un cimetière qui se développe dans la verticalité au contraire des cimetières actuels. Il est une réponse tant urbaine que spirituelle. Ce gratte-ciel est structuré par une superposition de jardins suspendus plantés de bouleaux et de niveaux consacrés au deuil. Les circulations verticales s’effectuent autour d’une rampe où qui nous dévoile des panoramas sur la ville. Il est le lieu de rencontres dans un temps suspendu.

Bouleaux suspendus
Vent frais
Caveaux en marbre noir
Béton blanc
Vues sur les lumières de la ville
Ombres de la lune sur le sol
Se promener dans les nuages
Être dans les cieux

A VERTICAL GRAVEYARD Paris, France
Concours international 2009

Maitre d'ouvrage: SKYSCRAPER Evolo Llc, New-York
Maitrise d'œuvre : Tudor Zamfirescu-Zega architecte
Programme: Sur le thème du gratte-ciel une proposition pour un cimetière urbain
Coût des travaux: Non défini

Le concours Skyscraper a pour thème le gratte-ciel, le site et le programme sont laissés libres au choix du candidat.La réflexion sur les gratte-ciels dans les métropoles m’a amené à la problématique des lieux de culte. Avec l’extension de ses limites en 1860, Paris intègre consécutivement quatorze cimetières dans son enceinte. Six nouveaux cimetières sont construits aux limites de la ville. Aujourd’hui Paris a opté pour une incorporation de ces lieux dans ses espaces urbains.
L’image du projet prend pour référence les jardins suspendus de Babylone. Mon projet se situe dans la métropole parisienne et propose un lieu de repos et de promenade dans le ciel. C ’est
un cimetière qui se développe dans la verticalité au contraire des cimetières actuels. Il est une réponse tant urbaine que spirituelle. Ce gratte-ciel est structuré par une superposition de jardins suspendus plantés de bouleaux et de niveaux consacrés au deuil. Les circulations verticales s’effectuent autour d’une rampe où qui nous dévoile des panoramas sur la ville. Il est le lieu de rencontres dans un temps suspendu.

Bouleaux suspendus
Vent frais
Caveaux en marbre noir
Béton blanc
Vues sur les lumières de la ville
Ombres de la lune sur le sol
Se promener dans les nuages
Être dans les cieux